Accueil » Pourquoi les huiles essentielles sont-elles déconseillées à certaines personnes ?

Pourquoi les huiles essentielles sont-elles déconseillées à certaines personnes ?

par Benjamin G

Les huiles essentielles sont connues pour soigner ou détendre. Elles remplacent peu à peu l’homéopathie. Elles sont plus agréables et meilleures pour la santé. Elles sont également très nombreuses, avec diverses senteurs. Pourtant, il faut faire attention en les utilisant : les huiles essentielles sont déconseillées à certaines personnes, sans qu’elles ne le sachent vraiment. Voyons tout cela de plus près.

Définition des huiles essentielles

Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons ce qu’est une huile essentielle. En analysant leur fabrication et leur composition, nous pourrons comprendre pourquoi elles ne conviennent pas à tout le monde. Les huiles essentielles proviennent de plantes. Elles sont 100% naturelles, ou presque.

Histoire de l’huile essentielle

Les plantes sont les compositions principales de nos médicaments, et ce depuis très longtemps. Il y a 40 000 ans, les aborigènes australiens utilisaient déjà des plantes pour se soigner. C’était aussi le cas dans l’antiquité. Les druides connaissaient les plantes sur le bout des doigts. Au Moyen-âge, les huiles essentielles étaient très souvent utilisées. Aujourd’hui, elles sont encore à la mode, et s’avèrent utiles dans de nombreuses circonstances.

Fabrication de l’huile essentielle

Cette huile est obtenue par distillation à la vapeur d’eau de différents végétaux : fleur, feuille, écorce, herbe, racine, fruit…

Ces morceaux sont introduits dans un alambic dans lequel il y a de la vapeur d’eau. Celle-ci va récupérer les molécules aromatiques, dans lesquelles il y a les odeurs et des nutriments.

En général, il faut énormément de matière première pour fabriquer une huile essentielle : 4 tonnes de pétales de roses sont nécessaires pour obtenir 1 kg d’huile.

Les dangers des huiles essentielles

Même si elles sont complètement naturelles, les molécules constituants ces produits peuvent être dangereux pour l’organisme. Certaines personnes ayant des problèmes de santé particuliers peuvent avoir des problèmes plus graves si elles consomment une huile qui n’est pas pour elles. Explications.

Les dangers pour le foie

Les molécules qui se trouvent dans certaines huiles peuvent interférer avec des enzymes, qui se chargent du bon fonctionnement du foie. En fait, les molécules détruisent les enzymes et le foie ne peut plus fonctionner correctement.

Mais pas de panique : une utilisation légère de temps en temps ne provoque aucun danger. Cependant, il est déconseillé aux personnes souffrantes de problèmes au foie d’utiliser ces produits.

Il s’agit notamment des huiles essentielles de :

  • Écorce de cannelle ;
  • Clou de girofle ;
  • Muscade ;
  • Origan vert ;
  • Graine de coriandre…

Les dangers au niveau du système nerveux

Le système nerveux est également une zone qui peut être fragile. Comme pour le foie, cela est causé par les molécules de l’huile. Là encore, ce ne sont que les personnes fragiles qui doivent se méfier de ces produits. Il est notamment déconseillé de diffuser des huiles essentielles pour son bébé, pour les femmes enceintes ou les personnes épileptiques.

Les huiles à éviter sont celles de :

  • Menthe poivrée ;
  • Menthe verte ;
  • Curcuma ;
  • Muscade ;
  • Aneth…

Les dangers pour les reins

Organes très importants pour nettoyer le corps, les reins peuvent également être touchés par les huiles essentielles. Certaines molécules peuvent enflammer les reins. Les déchets présents dans cet organe peuvent mal réagir au contact des molécules.

C’est le cas pour les huiles essentielles de :

  • Cyprès de Provence ;
  • Menthe poivrée ;
  • Mandarine verte ;
  • Térébenthine ;
  • Genévrier…

Les risques d’allergies

Les allergies sont propres à chacun. Tous les produits peuvent provoquer une allergie, et chaque allergie peut être différente. Si certaines peuvent provoquer une hausse de la tension, d’autres font apparaître des boutons ou font grossir la langue. Dans tous les cas, ce n’est pas agréable, et même dangereux.

Pour s’assurer que vous n’êtes pas allergique à votre huile essentielle, mettez-en quelques gouttes au creux du coude.

Les personnes asthmatiques sont particulièrement sensibles aux allergies des huiles essentielles.

Il faut se méfier des huiles de :

  • Citron ;
  • Clou de girofle ;
  • Laurier noble ;
  • Myrte citronnée ;
  • Orange douce ;
  • Pamplemousse ;
  • Verveine…

Les risques au soleil

Certaines molécules sont photosensibilisantes, c’est-à-dire qu’elles peuvent provoquer des brûlures sur la peau au contact du soleil. Il ne faut donc pas les appliquer sur la peau, et même éviter de les avaler avant une exposition au soleil.

Ces huiles sont photosensibilisantes :

  • Angélique ;
  • Fenouil doux ;
  • Toutes les agrumes…

Pour éviter un quelconque danger, prenez le temps de lire l’étiquette du flacon ou de demander l’avis d’un médecin. Enfin, dans tous les cas, il ne faut pas consommer de l’huile essentielle en trop grande quantité.

Articles similaires