Formation 2.0 : la « flip education »

Faut-il faire évoluer le classique « cours magistral » ?

Oui, dit Daphne Keller, il faut pour cela adopter la « flip education ». Le cours est disponible en ligne en vidéo et les étudiants en prennent connaissance avant le cours en « présentiel ». Pendant celui-ci, l’enseignant répond aux questions des étudiants et propose des exercices pratiques.
Tout cela est expliqué dans un article de Flore Vasseur (la salle de classe planétaire) mis en ligne sur le site du journal Le Monde le 9 août 2012.

Fin septembre, j’ai passé 3 jours avec les médecins conseils et les médecins du travail de la Mutualité Sociale Agricole à la faculté de médecine de Tours. Au programme : recherche documentaire, veille documentaire et Web 2.0 en rapport avec leur activité professionnelle.

J’ai fait une tentative de « flip education » :
– j’ai réalisé 3 screencasts (un par journée de formation) et les ai adressé aux 10 participants une semaine avant le séminaire de formation ;
– j’ai préparé 3 diaporamas (un par journée de formation) pour les 3 jours de formation « en live » avec des exercices pratiques, des commentaires et des synthèses.

Au cours du mois d’octobre, j’ai tenu compte des observations des participants et modifié (très légèrement) les screencasts et les diaporamas. Début novembre, ils seront en ligne sur mon blog.
Les commentaires seront les bienvenus.

Image : Université du Havre 4 – amphi par CamilliStromboni Flickr Licence CC BY

 

This entry was posted in Uncategorized and tagged . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

One Response to Formation 2.0 : la « flip education »

  1. […] flip education est une méthode pédagogique qui consiste à fournir aux apprenants une vidéo sur le contenu de […]

Leave a Reply

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>