Soutien indéfectible à Contador

La condamnation d’Alberto Contador signe la mort du contrôle antidopage devenu incohérent et anachronique.

Incohérent parce que :
– l’inscription du clenbuterol sur la liste des produits dopants est une ânerie ;
– l’action anabolisante du clenbuterol n’est obtenue qu’à des doses incompatibles avec la moindre performance sportive ;
– les chances sont grandes que Contador ait mangé de la viande polluée au clenbuterol (dans PubMed/MEDLINE, la bibliographie sur le sujet est on ne peut plus abondante – voir, et ).

Anachronique parce que, en 2012 :
– ce n’est pas la sanction qui frappe Contador qui empêchera les sportifs de prendre n’importe quoi (PerlinPinpin et produit pseudo-dopant) ;
– la pression des contrôles inopinés est telle que l’athlète de haut niveau est devenu l’esclave des autorités sportives (un bel exemple de valorisation de l’individu !);
– il est temps de faire de la pédagogie (aujourd’hui : niveau zéro) plutôt que de mobiliser des moyens humains et financiers  (ceux des contrôles) pour un résultat décevant (et dégradant pour le sportif).

Photo : Alberto Contador at the Grand Départ par daarwasik Licence CC BY

This entry was posted in Uncategorized and tagged , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>