PubMed raconté à un élève de CM1… et la suite

pubmed-cm1-imagePubMed raconté à un élève de CM1 et les 2 « PubMed » qui suivent sont les 3 volets d’une formation en ligne sur la meilleure façon d’interroger la banque de données.

Cette information est destinée à vous, étudiants en médecine et médecins pour vous convaincre d’interroger PubMed « dans les règles », c’est-à-dire en respectant son langage et sa grammaire.

Premier avantage : une meilleure adéquation entre votre requête et la réponse de PubMed. Et là, il n’y a pas photo !

Deuxième avantage : c’est vous le patron et vous ne laissez pas les automates faire le travail à votre place. Mais là, c’est vous qui voyez !

Grâce à la métaphore du sac de billes, l’élève de CM1 assimile facilement les concepts d’affiliation et de champ
L’objectif est de faire la peau à Google, votre outil de recherche préféré, mais « hors course » pour explorer PubMed.

Google-iser PubMed est contre nature. On n’interroge pas une banque de données indexée par des documentalistes comme on interroge une banque de données indexée par un robot… et tout juste bonne à trouver l’adresse du pizzaiolo du quartier.

Et ce n’est pas la moulinette (Automatic Term Mapping) qui transforme le plomb (l’équation « à la Google ») en or (l’équation « type PubMed ») qui va vous sortir d’affaire. La « moulinée » qui en sort est le plus souvent indigeste à cause de son extrême sensibilité. On y trouve quelques références adéquates noyées sous le flot des inadéquates.

Vous devez donc oublier les équations « à la Google » et adopter définitivement le langage et la grammaire de PubMed. Pour cela, il suffit de franchir deux obstacles : les notions d’affiliation et de champ. C’est l’objectif de la métaphore du sac de billes.

Les fondamentaux de la recherche bibliographique sont exposés en langage bac+
Les tutoriels, vidéos et autres diaporamas ne disent jamais ce que sont un index, une notice, un thesaurus, une affiliation, un champ, un opérateur… Comme s’il s’agissait de « gros mots ». En réalité, il suffit d’aborder ces notions pour comprendre « comment ça marche ». Et tout devient plus simple.

Chaque référence de PubMed est accompagnée d’un index dans lequel sont rassemblés les termes caractérisant le contenu de l’article. Ces termes appartiennent à un thesaurus. C’est ce langage que vous devez utiliser pour interroger PubMed. Cela semble d’une logique à toute épreuve… Mais qui le dit ?

La formulation de l’équation de recherche se fait directement dans la fenêtre d’interrogation de la page d’accueil et nulle part ailleurs, au risque de perdre le contrôle de la formulation… votre formulation. Formuler dans cette fenêtre vous permet aussi de faire évoluer votre équation plus facilement. Améliorer la précision par des ajouts. Améliorer la sensibilité par des suppressions.

Les opérateurs (AND, OR et NOT) obéissent à certaines règles. AND ne peut être occulté (comme dans Google) au risque, dans certains cas (rares) d’un résultat défectueux. OR et NOT sont soumis à la mise en place judicieuse de parenthèses.

La classe de PubMed Sup est réservée au fan-club
Aucun souci pour vous. Avec les « fondamentaux », vous détenez les armes pour formuler une équation cohérente et contrôlée. Mais, si le cœur vous en dit et si vous voulez passer la vitesse supérieure, il vous est proposé :
– de vous sortir de situations difficiles en rapport avec la recherche d’un descripteur ou la formulation d’une équation ;
– d’utiliser à bon escient la pondération et l’explosion d’un descripteur ;
– de faire de la « haute voltige » de formulation avec les équations de veille.

PubMed raconté à un élève de CM1
– est en ligne sur Amazon et peut être téléchargé (5,52 €);
– est au format Kindle, lisible dans tous les environnements (Mac/PC/Android) sous réserve de télécharger (gratuitement) l’application Kindle correspondante.

 

This entry was posted in Uncategorized and tagged . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

One Response to PubMed raconté à un élève de CM1… et la suite

  1. Dr MG dit :

    Bonjour
    J’aurai bien voulu acheter votre livre d’autant que j’ai un DU de recherche bibliographique en santé délivré par l’université de Bordeaux, mais cela m’est impossible.
    La raison : je réside outremer et la vente de livre numérique même venant de métropole est interdite par la loi.
    Tous les français sont soit disant égaux, voilà un exemple qui prouve que non.

    Comment puis-je faire?

    D’avance je vous remercie

Leave a Reply

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>