« Cuisine » MeSH pour tous

cuisine 2La mise au point d’un robot-mixeur des mots clés français est-elle la solution radicale pour faire tomber les barrières de l’interrogation de PubMed/MEDLINE ?  Pas sûr !

Le 17 septembre 2014, un tweet de Gaëtan Kerdelhué et un mail de Badisse Dahamna ont informé les internautes de la mise à leur disposition d’un outil d’interrogation en français de la banque de données PubMed/MEDLINE : le Constructeur de requêtes bibliographiques médicales.

L’outil
D’emblée, il convient de saluer la qualité du développement informatique dont bénéficie le « Constructeur de requêtes ». Navigation aisée à tous les étages !

Vous entrez un mot clé français dans la première fenêtre. Un ou plusieurs termes MeSH (français) vous sont proposés. Vous faites votre choix.

L’intitulé « option du terme » vous permet éventuellement :
– de pondérer et d’éviter l’explosion du terme choisi ;
– d’affilier un qualificatif au terme MeSH.

Les choix étant faits, vous activez l’intitulé « ajouter » dans la 2è fenêtre. Le premier membre de l’équation de recherche est intégré dans la fenêtre. Les autres membres de l’équation sont ajoutés selon la même procédure : mot clé français dans la première fenêtre, choix du terme MeSH français, paramétrage éventuel du terme et intégration dans la 2è fenêtre.

Le résultat de l’équation de recherche est obtenu en cliquant sur le nombre de références figurant dans la 3è fenêtre. Assurez-vous que l’ouverture des fenêtres pop-up est autorisée.

Note : le fan-club de MeSH database est en pays de connaissance. Le Constructeur de requêtes bibliographiques médicales emprunte le protocole de la banque de données du MeSH.

Un obstacle est franchi.
Mais ce n’est pas le plus élevé.

Le premier obstacle (la navigation dans PubMed), surévalué par les formations en présentiel, est négligeable. Niveau : grande section de maternelle-CP.

Le deuxième obstacle est celui que le Constructeur de requêtes permet de franchir aisément. C’est le passage du mot clé français au terme MeSH. Cet obstacle est loin d’être négligeable et freine encore un bon nombre de praticiens dans leur approche de PubMed.

Le dernier obstacle est celui dont personne ne parle. C’est celui de la transformation de la requête en équation de recherche.
Par exemple, votre requête porte sur l’impact des corticoïdes inhalés sur la croissance de l’enfant asthmatique.  Avec quels termes formulez vous une équation de recherche qui tienne la route et soit conforme au langage et à la syntaxe de PubMed ? Cherchez bien : il n’y a qu’une seule façon de faire et le prochain billet la dévoilera.
Pour franchir cet obstacle élevé et conséquent, il faut :
– acquérir un peu d’expérience dans l’exploration de PubMed/MEDLINE, ce qui suppose de ne pas ménager sa peine dans l’interrogation de la banque de données ;
– avoir un peu de sens clinique, ce qui donne un avantage aux médecins (on n’est plus au niveau grande section de maternelle-CP mais au niveau bac+10).

Illustration :
meat mincer par tokyofoodcast Licence CC BY
https://www.flickr.com/photos/26096026@N00/6462928/

 

 

 

 

 

 

 

 

This entry was posted in Uncategorized and tagged , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

One Response to « Cuisine » MeSH pour tous

  1. […] ← « Cuisine » MeSH pour tous […]

Leave a Reply

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>